De la mode

Avez-vous déjà prêté attention au bruit que fait un tissu ? J’aime la soie, et au cri de l’écrivain ou au rire de la légende, je préfère le froufroutement du crêpe, le crissement de l’organza, le glissement du satin et le feutré du velours. Et si aux bruits, vous ajoutez les éclats des reflets de lumière, qui vous feront voir une lame d’argent dans une soie rouge, et le froid, la chaleur, la caresse, sous vos doigts, quand vous la touchez… C’est une poésie dont je ne me lasse pas.

Et parce qu’il ait des poètes qui ont su sublimer ces tissus et ces sensations, je vous laisse découvrir leurs mots :

Le Palais de la Mode

Il est un clair palais fait de cristal de roche,
Dans un nid de rosiers, au bord d’un fleuve bleu. Continuer la lecture de « De la mode »

L’origine des fibres textiles

L’énergie solaire est à la source de toute forme de vie. Ces formes de vie sont à l’origine de toutes les fibres textiles utilisées au cours de l’histoire de l’humanité :

  •  les fibres végétales : le coton et le lin; la cellulose constitue le squelette de tous les végétaux. Elle est obtenue par photosynthèse.
  •  les fibres animales : la laine et la soie; la nourriture ingérée par les animaux est transformée en protéines.
  •  les fibres manufacturées d’origine cellulosique; la matière première est la cellulose extraite du bois.

Les fibres manufacturées d’origine synthétique; la matière première est le pétrole, issu du planton marin.

Continuer la lecture de « L’origine des fibres textiles »

De la mode

Théophile Gautier (1811-1872) fut aussi critique, et écrivit sur la littérature, la peinture… et la mode. Brève et ironique réflexion sur le nu, la fonction du vêtement, ses rapports à l’espace, De la mode (1858) constitue une mise en question très pointue du concept de modernité. Toujours d’actualité aujourd’hui…

 

 » Pourquoi l’art du vêtement est-il abandonné tout entier au caprice des tailleurs et des couturières, dans une civilisation où l’habit est d’une grande importance, puisque, par suite des idées morales et du climat, le nu n’y paraît jamais ? Continuer la lecture de « De la mode »

Modes et littérature

« Comme la peinture, la littérature est dépositaire d’une mémoire du costume, d’une histoire du vêtement. Mais contrairement à la peinture, destinée par son médium à la consignation et à la description, la littérature a la possibilité de débattre plus en détail de l’aspect social du vêtement et particulièrement de sa manifestation la plus générale qu’est la mode. »
Introduction de Mode et contre-mode, textes présentés par Abigail S. Lang, chez Institut français de la mode – Regard

Dans cette série d’articles, je vous proposerai des citations d’auteurs célèbres, essentiellement français, extraites de textes parus de 1494 à 1978.

Ces textes ont surtout pour but de vous divertir, mais ils prouveront la permanence de certains comportements et jugements au cours des siècles, l’importance de ce sujet d’apparence futile.

Continuer la lecture de « Modes et littérature »